C’est le feuilleton à suspens qui anime la ville depuis fin 2013. Mieux que la série « Marseille », les marseillais ont été tenus en haleine durant 3 ans sur le sort du J1. Le J1, c’est ce monstre d’architecture portuaire que l’on a découvert, émerveillés, durant l’année Capitale Européenne de la Culture. On s’y est cultivé, on y a festoyé… Et c’est avec grand plaisir que l’on peut à nouveau profiter de cet immense hangar avec vue mer grâce à l’association MJ1 et la toute première exposition : le monde tel qu’il va.

Partie 1 | Le Monde tel qu’il va, 1er novembre 2017 au 7 janvier 2018

exposition J1 Marseille

Les Rencontres d’Arles jouent les prolongations et installent leur best of 2017 dans le sublime hangar du J1. Un joli parallèle architectural avec le très industriel Parc des Ateliers d’Arles.
« Le Monde tel qu’il va » est une belle séance de rattrapage pour ceux qui ont raté les Rencontres cette année. C’est également un bel accès à la culture qui est offert avec cet événement. Avouons-le, une journée d’exposition lors des Rencontres est assez coûteux en tant qu’individuel, ne parlons même pas des familles. Bonne nouvelle, pour cette première exposition, le J1 est en entrée libre. Un joli cadeau culturel que fait la ville en cette fin d’année.

D’expositions en expositions, les Rencontres d’Arles donnent toujours l’impression de voyager à travers les différents clichés. Au J1, cette impression perdure.
En effet, l’exposition rassemble 40 photographes qui s’interrogent sur l’état du monde. On retrouve les colombiens de « La Vuelta! » que j’avais adoré à Arles cette année. Cette exposition située dans la première partie du J1 est l’une des plus accessibles, notamment pour le jeune public. Elle mêle détournements amusants comme les super héros avec des problèmes de fond comme le trafic.

En seconde partie, on traite des sujets plus profonds, avec parfois des images dures.
On commence par des photographies d’Istanbul, ville chaotique, dont la scénographie fait que ces photos sont mises en perspectives avec l’architecture marseillaise.
On retrouve également l’amusante expo « Levitt France, une utopie pavillonnaire« . Une sorte de charte pour lotissement français à l’américaine aussi glauque que drôle comme « il est interdit d’abîmer les pelouses, de cueillir les fleurs, d’abattre les arbres ou de graver des inscriptions dans leurs écorces« .

Après avoir parcouru 3 fois le J1, c’est l’exposition de Gideon Mendel et son monde qui se noie qui me touche le plus. Les ambiances, les couleurs, les situations mais aussi le regard des protagonistes… C’est saisissant. Et pas uniquement parce que je suis un peu obsédée et inquiète par le changement climatique…

 

Exposition jusqu’au 7 janvier
Ouvert du vendredi au dimanche, 10h-18h

Le J1, le plus joli spot instagram de Marseille

Quand découvrir les expositions ? En fin de journée ! Tout d’abord car le hangar étant entièrement vitré, la lumière reflète sur les oeuvres, ce qui est parfois un peu gênant.
Mon conseil : arrivez un tout petit peu avant le coucher du soleil. Courez au fond jusqu’à l’ouverture sur la rade de Marseille et admirez. Les couleurs du crépuscule subliment cet hangar industriel qui devient tout à coup tellement chaleureux. Vraiment, c’est magique !
Ensuite, retournez à vos occupations, ce pour quoi vous êtes venus : découvrir l’expo ! Mais regardez aussi à droite comme à gauche pour admirer la cathédrale de la Major et le port de la Joliette.
Ce tips photographique sera valable pour n’importe quelle exposition (enfin sauf en plein été quand le soleil se couchera après la fermeture des expos)

MJ1 en 2018

« Le Monde tel qu’il va » se termine le 7 janvier. Ensuite, place à la programmation de MP2018 « Quel amour! », capitale de la culture avec l’artiste JR pour lui donner carte blanche dès le mois de mars. Après son investissement pour Marseille 2013, on a hâte de revoir ses œuvres dans la cité phocéenne.
Suivra ensuite le thaïlandais Korakrit Arunanondchai qui investira le J1 avec une installation immersive dès le mois de juin. Ça vous laisse 6 mois pour réussir à prononcer son nom correctement pour en parler autour de vous 🙂

L’article sera actualisé au fil des expositions… Découvrez vite la première exposition avant le 7 janvier et à très vite…

Total
27
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*