Mi-octobre, la team #MarseilleEnReunion partait à la découverte de l’Ile Intense à l’occasion du vol inaugural Aéroport Marseille Provence – Saint Denis avec Air Austral. Si la durée moyenne d’un séjour à La Réunion est de 3 semaines, notre mission était de parcourir ce département français de l’océan indien en 6 jours.
Que voir à La Réunion ? Réponse en 7 incontournables !

Samedi 14 octobre, 6h. Les Pauline, Nine Prod, HelloLaroux, Les Marseillaises et moi-même faisons nos premiers pas à l’aéroport de Saint Denis sous une chaleur humide. Bienvenue à la Réunion !
Une fois notre voiture de location récupérée, la journée passe à toute allure et les paysages défilent sous nos yeux. Montagne, cascade, lagon… En moins de 8h, nous nous rendons compte de la diversité des paysages de La Réunion. Les jours suivant ont la même saveur de dépaysement. Les paysages grandioses défilent sous nos yeux et chacun est différent.
Une semaine pour visiter la Réunion c’est très court mais avec un programme dense, nous avons pu avoir un bel aperçu de l’île. Si vous avez peur de passer à côté des bons spots et qu’organiser un voyage si lointain vous fait peur, vous pouvez toujours faire appel à une agence qui propose des voyages sur mesure à La Réunion. Excursions mais aussi spécialités locales, voici ce qu’il ne faut pas manquer lors de vos vacances à La Réunion.

1. Les cascades

La Réunion est sans doute le département français où il pleut le plus. Eh oui, sachez que la pluviométrie y est plus importante qu’en Bretagne ! Et c’est grâce à toute cette eau que la végétation est dingue. Et surtout, c’est grâce à l’association de la roche volcanique et de toute cette pluie que les cascades se forment. Il y en a donc beaucoup sur l’île et certaines sont plus spectaculaires que les autres. Voici mon top 3 :
  • Cascade de Grand Galet / Langevin : je vous en parlais dans l’article sur le Sud Sauvage de La Réunion. La cascade est située sur les hauteurs de Saint Joseph et est notamment connue pour ses bassins longeant la rivière. C’est un des lieux de prédilection des réunionnais pour le picnic du dimanche, des sportifs pour le canyoning et de tous car elle est vraiment impressionnante

 

  • Cascade du Voile de la Mariée : entre Salazie et Hell Bourg à l’Est de l’île se trouve la cascade du voile de la mariée. Le nom viendrait d’une histoire tragique d’un couple, dont le père de la mariée s’est opposé au mariage. Les amoureux ont fuit, la mariée est tombée de la montagne restant accrochée par son voile le long de la paroi.
    Sur la route, il y a assez peu d’espace pour se garer et apprécier la vue mais n’hésitez pas à prendre de la hauteur en emprunter d’autres chemins pour réellement apprécier l’étendue de la cascade

  • Cascade du bassin Cormoran : à quelques minutes de Saint-Gilles se trouve le snack du Cormoran, en bord de route. Rien ne laisserait penser qu’à 20 minutes de marche se trouve une très belle cascade. La première que nous avons vue durant le séjour #momentémotion

2. Les cirques

L’île de La Réunion compte 3 cirques : Mafate, Salazie et Cilaos. Ils sont le résultat de l’effondrement du Piton des Neiges (pour info piton = cratère, oui, ces articles sur la Réunion sont des cours de SVT #bisousmaman) et d’une puissante érosion. A l’origine de leur peuplement : l’esclavagisme. En effet, les « marrons » ont fuit l’esclavage dans « Les Hauts » pour ensuite redescendre sur la côte pour travailler dans les exploitations agricoles. Ce sont alors les « petits blancs », pauvres, qui ne possédaient pas de terres qui ont rejoint les cirques. Aujourd’hui, les cirques sont encore habités. Celui de Mafate par exemple n’est accessible qu’à pieds ou hélicoptère. Cilaos peut se rejoindre par la fabuleuse route aux 400 virages. Leur accès n’est pas des plus faciles alors voici quelques tips pour les admirer :
  • Cap Noir : le Cap Noir est le premier point de vue que nous avons pu admirer lors de notre arrivée à La Réunion. Sur les hauteurs de La Possession, à Dos d’âne, le Cap Noir n’est qu’à une quinzaine de minutes de marche du parking. Du moins, le point de vue magnifique qui permet d’admirer le cirque de Mafate. Ensuite, libre à vous de continuer la balade

  • Le Maïdo : à 2190 mètres d’altitude, le piton Maïdo offre un panorama spectaculaire sur Mafate. Il faut y aller tôt (= autour de 7h du matin) pour qu’il n’y ait pas trop de monde mais surtout pour éviter d’avoir trop de nuages car en montagne, ça se couvre très vite et très tôt. Le Maïdo est comme un balcon vertigineux, prolongé par une crête impressionnante. On y accède en 1h en voiture depuis la côte et le parking est à côté du belvédère. Pratique pour en prendre plein la vue sans effort !

  • Corail Helicopteres : durant le séjour, nous avons eu la chance de survoler l’Ile de la Réunion en hélico avec Corail Hélicoptères. C’était un baptême pour tout le monde ! Malheureusement trop de pluie pour pouvoir aller à la cascade du Trou de Fer mais nous avons survolé Mafate dont nous avons pu voir ces fameuses habitations isolées de tout, Cilaos et la route aux 400 virages avec un retour par le lagon de Saint-Gilles. Il y a de nombreux points de vue vertigineux à la Réunion mais l’hélicoptère reste une expérience incroyable !
    Finalement, à La Réunion, l’activité principale est la randonnée, gratuite donc. Si vous n’êtes pas trop aventurier pour tenter du canyoning ou autre; s’il y a une activité à s’offrir, c’est celle-ci. Notre circuit de 25mn est à 210€ par personne. Ce n’est clairement pas donné mais en regardant les mots des clients dans le livre d’or et notre propre ressenti, ça vaut le coup !

  • Salazie & Hell Bourg : dernier jour. Nous nous rendons compte qu’il ne sera pas possible de combiner cascade du Trou de Fer et visite du village de Hell Bourg. A côté sur la carte mais aucune route ne les lie. Nous optons pour Hell Bourg, en plein cirque de Salazie, avec la cascade du voile de la mariée sur sa route. Et c’est sans regrets ! J’ai eu un vrai coup de coeur pour le village de Salazie. C’est tout petit mais je m’y suis sentie vraiment bien. Peut-être parce qu’on avait un soleil doux, peut-être parce que c’était un des derniers instants et que je voulais vraiment profiter mais en tout cas, j’ai adoré.

Même constat pour Hell Bourg, l’un des plus beaux villages de France. J’ai trouvé ses maisons créoles bien plus jolies que le réputé Entre Deux. On est entourés de montagnes, de maisons colorées, de gens adorables. Hell Bourg est une ancienne station thermale dont on peut voir les anciens thermes. Combiner les deux villages vous garantit un moment des plus authentiques dans un des cirques de La Réunion.

3. L’océan

« Sous l’océan, sous l’océaaan« . Ce voyage était non seulement mon premier vol long courrier mais finalement, la première fois que je voyais un océan. Ca aura donc été l’océan indien, un aquarium grandeur nature. Je m’émerveille déjà facilement à chaque session snorkeling en Méditerranée mais là… J’avais l’impression d’être en reportage pour Thalassa.
Si vous pensez passer des vacances chill baignade à La Réunion, changez d’île. Ici, on y fait beaucoup de rando et on se baigne peu. Il y a seulement 3 endroits où vous pouvez vous baigner : les plages avec lagon, celles avec filets et les bassins.
Pour nous baigner, nous sommes allés à la plage de l’Ermitage à Saint Gilles et au Trou d’eau. Nous y avons même fait mieux que nous baigner : nous avons fait du kayak transparent ! Nous étions accompagnés d’un guide qui connait chaque recoin du lagon, chaque poisson, chaque type de corail. L’eau étant cristalline et très peu profonde, on voit facilement le fond mais être sur un kayak transparent change vraiment tout. Voir les coraux et poissons sous nous, c’est assez fou !
A noter : les coraux sont très fragiles. Partez en voyage avec une crème solaire respectueuse de l’environnement pour ne pas polluer ce bel aquarium grandeur nature.
 Autre grand moment océanique : la rencontre avec des baleines ! Mon obsession depuis plus d’un an est de voir des dauphins. Chose qui ne se réalise jamais. J’avais espoir à la Réunion mais notre sortie bateau / cétacés a été annulée à cause du temps. Mais la consolation aura été d’apercevoir deux baleines alors qu’on se rendait au Cap de la Houssaye pour voir la seule savane de l’île. Une belle surprise ! Cette année a d’ailleurs été une année exceptionnelle avec un nombre record de baleines.

Au Sud, il y a également une particularité que l’on appelle le souffleur. Les immenses vagues de l’océan rentrent dans un trou qui rejette l’eau tel une baleine. Un spectacle insolite de la nature !

4. Le Piton de la Fournaise

Il y a 3 millions d’années, le Piton des Neiges sortit de l’eau et créa une petite île. Il y a 500 000 ans, le Piton de la Fournaise émergea à son tour. L’île est donc construite grâce aux volcans. Le Piton de la Fournaise est le volcan le plus actif du monde et continue d’agrandir l’île au gré de ses éruptions spectaculaires.

Il s’agit d’un des incontournables de l’île, surtout si vous avez la chance d’être en voyage au moment d’une éruption. Pour en savoir plus sur son ascension et les lieux liés au volcan à ne pas manquer, RDV sur le précédent article.

5. La cuisine créole

Toutes ces activités, ça creuse ! Ca tombe bien car à la Réunion on mange très bien. J’avais quelques appréhensions pensant que tout serait très épicé, ce n’était pas le cas.
Mention spéciale pour le carry poulet que j’aurai mangé quasi.. Un repas sur deux ! Le rougail saucisse aura eu un gros succès chez les garçons à tous les repas, et Pauline aura succombé au rougail boucané, la variante du rougail saucisse mais à la viande fumée.
Testé une fois, le canard vanille est également un délice !
Impossible de résister aux bouchons réunionnais : un peu comme des raviolis vapeur asiatiques au porc + des samoussas. Le rituel de l’apéro.
Les repas étant régulièrement des buffets à volonté, il y a peu de place pour le dessert mais deux mots tout de même : je m’attendais à voir des plateaux de fruits à chaque repas, en fait non. Déjà car nous étions à la fin de l’hiver austral mais aussi car chacun a un bananier, un manguier ou autre chez soi (normal). Un dessert n’est donc pas un fruit pour les réunionnais mais un gâteau. En revanche, les fruits servent pour les glaces et les saveurs sont délicieuses !

Autres spécialités : le rhum forcément (amour pour le rhum coco et le punch avec de vrais fruits), et le Schweppes coco (si quelqu’un veut créer un trafic pour approvisionner Marseille, j’en suis!)

Le pique nique du dimanche : ici, le dimanche c’est sacré. Le pique nique est une vraie institution, tous les réunionnais sont dehors avec toute leur famille, leurs amis, avec leurs marmites, leurs grands plats. C’est super convivial ! Une beau rassemblement hebdomadaire !

  • Les bonnes adresses :
    Chez Stéphanie – Saint Leu . Nous sommes dimanche, à la recherche d’un plat à emporter. Nous sommes attirés par l’odeur de grillades. Puis à l’intérieur, toutes les spécialités locales, maison, servies par une mamie réunionnaise. Le meilleur carry poulet du séjour !
    La Marmite – Saint Gilles où le buffet est à volonté et où, comme son nom l’indique, tout est servi dans des marmites. Très bon, pratique pour pouvoir goûter tous les spécialités, il y a plein de rhums arrangés pour décorer (et pas que) et même une noix de coco en forme de Wilson de « Seul au Monde » !
    Coco Beach – Saint Gilles au bord de mer, idyllique pour boire un verre les pieds dans le sable. Côté restauration, c’est buffet ou à la carte

6. La végétation

La Réunion, c’est Truffaut à ciel ouvert

C’est ce que j’ai répété tout le séjour. Avec la version « c’est tous les jardins tropicaux que je visite en voyage mais grandeur nature« . Entre la terre volcanique ultra fertile et toute la pluie, la végétation de la Réunion est une merveille, une attraction en soi. Des bananiers partout, des cocotiers et autres espèces de palmiers magnifiques, des arbres du voyageur (contenant de l’eau potable!), des arbres fruitiers tellement nombreux qu’on n’arrive pas à les reconnaître, des fleurs aux couleurs éclatantes et à l’odeur divine comme le frangipanier… L’émerveillement est sans fin !

Quelques mots sur la faune. L’île étant sortie de nulle part, il y a donc peu d’animaux. Mais on trouve de sublimes oiseaux aux couleurs incroyables. L’avantage aussi c’est qu’il n’y a qu’une seule espèce de grosse araignée. Nous l’avons vue une fois. La jungle parait moins effrayante tout à coup !

7. Les producteurs de La Réunion

A la Réunion, l’agriculture est très importante. Nous sommes allés à la rencontre de 2 producteurs totalement différents et à la Maison du Coco puis en savoir plus.

  • Plantation Vanilla Bourbon : Maryse est une zoreille = moldu version Réunion. Toulousaine d’origine, elle s’est installée sur l’île Bourbon en 1992. En 1998, elle investit la forêt primaire des hauteurs de Sainte Rose pour créer sa plantation de vanille, une filière délaissée car très difficile. En 2006, ses efforts portent leurs fruits et elle peut enfin lancer sa production. Tout est fait à la main, chaque graine plantée dans la forêt, chaque liane observée chaque jour (car oui, la plante de la vanille est une liane), chaque nouvelle fleur bien surveillée pour qu’elle devienne ensuite une belle gousse verte que l’on ramasse pour la faire sécher. C’est là qu’elle devient noire et odorante mais il y a tout un procédé de séchage à respecter. Ce processus est malheureusement rarement suivi chez les producteurs qui vendent au marché par exemple. Faites bien attention à ce que vous achetez.
    Chez Maryse, vous faites tout d’abord 1h de balade dans la forêt à la découverte de la végétation primaire et des plants de vanille accompagnés d’un guide passionné puis Maryse vous rejoint pour vous parler plus en détail de la vanille, vous faire sentir ces bonnes effluves et vous pouvez également acheter ses produits. Le bon plan pour être sûr de ramener une vanille de qualité.
    Plus d’informations sur la plantation et les visites sur Vanilla Bourbon

  • Distillerie Savanna et sucrerie du Bois Rouge : A Saint-André, près de Saint Denis, se trouve une usine à sucre et distillerie de rhum. En effet, lorsque nous étions du côté Ouest, nous étions régulièrement parmi les champs de canne à sucre. Nous étions en pleine période de récolte alors il n’était pas rare de croiser sur sa route un camion rempli de cannes à sucre.
    Juste avant de partir, nous avons alors visité l’une des deux usines de sucre de l’île. Moins sexy que la forêt et les vanilles bien-sûr, c’est très industriel mais intéressant de voir le processus de fabrication de l’un et l’autre. Ici, 100 000 tonnes de sucres sont produits. Le rhum, lui, y est fait en petite quantité. A l’issue de la visite, une dégustation des différents rhums et de produits locaux a lieu.
    Plus d’informations

  • La Maison du Coco : A Saint-Leu, la Maison du Coco présente la noix de coco dans tous ses états. De l’arbre à l’eau, au lait, à l ‘huile, à la mélasse et même au sucre de coco ! La visite guidée est vraiment chouette avec un atelier de tissage, une initiation à l’ouverture et à la rappe de la noix de coco et surtout… Aux dégustations des différents produits. Un régal pour les papilles, et pour les yeux puisqu’il y a des cocotiers partout !
    Pour en savoir plus sur la Maison du Coco

Préparer son voyage à La Réunion

Aller à La Réunion : depuis Marseille en vol direct avec Air Austral
Se déplacer à La Réunion : en voiture, surtout si vous voulez faire le tour de l’île. Ou à pieds pour les grands sportifs qui voudrait se préparer au Grand Raid de La Réunion ! Pour avoir une idée des distances, rdv sur la carte de l’île de la Réunion
Dormir à La Réunion : nous avons dormi dans les hôtels du groupe Exsel qui est présent sur tous les points d’intérêt de l’île : l’hôtel Ermitage Boutik Hôtel est situé à quelques minutes à pieds de la plage à Saint-Gilles. Le plus : le petit dej’ avec vue sur la piscine et le trop bon jus d’ananas vanille ! Coup de coeur particulier pour l’hôtel le Victoria à Saint-Pierre, situé devant l’océan ! A Saint-Denis, difficile de ne pas être séduit par le Mercure Creolia avec son immense piscine avec vue sur l’océan et son très bon restaurant 

« La Réunion, c’est un résumé du monde »

visiter la reunion les incontournables pinterest

Paysages grandioses, vertigineux, sauvages… Un voyage à l’Ile de la Réunion est un dépaysement garanti, un ouverture d’esprit également sur un autre mode de vie français, une belle claque visuelle et des sens. La Réunion est la destination idéale pour les voyageurs en quête d’aventure, de sensations. On vit au gré du soleil, on se lève tôt, on se couche un peu plus tôt aussi. On s’habitue très vite à ce rythme en harmonie avec la nature. Ici les gens paraissent plus gentils, plus altruistes, plus facilement heureux. C’est une belle leçon. Un merveilleux voyage.

Et vous, connaissez-vous La Réunion ? Quels sont vos incontournables ? 

Merci à l’aéroport Marseille Provence, Air Austral, l’office de tourisme de l’ïle de la Réunion et le groupe Exsel pour ce fabuleux blogtrip !

 

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*