Je me revois dans l’avion en mai dernier, commencer à écrire quelques mots, le cœur serré en quittant Vienne. L’avion volait au dessus des montagnes autrichiennes que j’avais tant envie d’explorer et je me suis jurée de revenir vite. Promesse tenue. 1380km plus tard, me revoilà dans l’avion, à m’émerveiller en voyant ces paysages, entre neige et verdure. De Vienne à Salzbourg en passant par Linz, de Hallstatt au Grossglockner… Retour sur une semaine de roadtrip en Autriche.

En mai, nous avions eu un vrai coup de foudre pour Vienne lors de notre séjour en amoureux. Nul doute que le reste du pays allait nous séduire. Il y avait tout d’abord Hallstatt, ce village pittoresque entre lacs et montagnes qui nous attirait. Vous aussi, vous avez dû souvent le voir en photo. C’est un peu la carte postale de l’Autriche. Puis, il y avait cet article de Carnets de Traverse (oui, encore haha) qui nous avait donné tellement envie d’explorer le pays, surtout ses paysages grandioses.
Une promo sur Volotea au départ de l’Aéroport Marseille Provence suffit à confirmer que nous retournerons en Autriche et ce, pour une semaine. Austria, nous voilà !
carte autriche

 

Roadtrip d’une semaine en Autriche : que faire ?

Partie 1 – De Vienne à Salzbourg

Nous récupérons notre voiture de location à l’aéroport de Vienne, direction Linz pour le premier stop.

Une des raisons pour laquelle nous souhaitions revenir en Autriche était l’abbaye Sankt Florian avec sa magnifique bibliothèque baroque. Nous avions été tellement impressionnés par la bibliothèque autrichienne de Vienne que nous voulions en voir plus. Finalement, celle-ci est toute petite comparée à celle de Vienne mais elle n’en est pas moins impressionnante et contient 150 000 ouvrages. L’abbaye abrite également la salle des marbres, ma salle préférée. Canon ! Et si vous avez envie de vous faire peur pour Halloween, visitez le sous-sol de l’église pour voir les 6000 ossements retrouvés dans la crypte.

 

 

 

 

 

 

 

Après une nuit dans un airbnb/grange où nous aurions bien aimé rester plus longtemps, nous partons visiter Linz le temps d’une matinée. La ville compte de nombreux musées notamment le Ars Electronica qui organise un festival début septembre et qui est assez futuriste. Par manque de temps, nous nous sommes limités au Höhenrausch, étonnement situé dans un centre commercial, qui propose de voir une exposition sur les toits de la ville. Vertige garanti !

 

 

 

 

 

 

 

 

Une bonne heure après avoir quitté Linz, les hautes montagnes se dessinent. La vraie aventure commence. Puis, nous apercevons le premier lac de notre voyage. Celui de Mondsee. On ne résiste pas, on quitte l’autoroute pour aller le voir de plus près. L’émotion ressentie à la vue de notre premier lac, fait partie des plus marquantes du voyage. Nous continuons la route jusqu’au lac Wolfgangsee en traversant notre première route de forêt. On est émerveillés mais ce n’est finalement rien comparé à ce qui nous attend.

 

 

 

 

Et puis, parmi toute cette nature il y a Salzbourg / Salzburg, la ville de Mozart. La vieille ville a un charme fou. Des rues pavées, des monuments magnifiques nous rappelant Vienne mais aussi un château surplombant la ville. On est séduit par son côté médiéval. Pour accéder au château, optez pour la Salzburg Card et profitez du funiculaire gratuit ainsi que de la visite libre du château. Il y a des petits musées au sein de la forteresse, notamment un (qui n’en finit jamais!) qui vous en apprend beaucoup sur l’histoire de la ville et les batailles autrichiennes. Ne manquez pas non plus la rue Getreidegasse avec ses jolies petites enseignes (vous verrez rarement une enseigne Zara ou McDo aussi classe). Et lorsqu’on se dit que cette ville doit être géniale durant Noël, on tombe sur Christmas in Salzburg, une boutique magique, dédiée aux décorations de Noël (et aux œufs de Pâques décorés). Il y a également le musée de Noël, gratuit avec la Salzburg Card.
La ville se visite facilement en une demie journée si vous êtes pressés, une journée entière est tout de même mieux, et plus si vous souhaitez visiter les musées.

 

 

 

 

 

Salzkammergut – Salburgerland

Salzbourg est vraiment une belle ville, mais dans cette région des lacs, l’appel de la nature est plus fort.

C’est à une heure de Salzbourg que se situe Hallstatt, le village carte postale de l’Autriche. Ce jour là, le temps est comme on le souhaitait. Les cimes des arbres sont brumeuses, la pluie ne tombe pas, l’atmosphère n’est pas angoissante mais juste intense. On longe le Hallstatersee en étant émerveillés par cette brume caressant les monts. Puis, on aperçoit le fameux clocher de Hallstatt. Une fois dans le village, c’est la perfection, la mignonitude incarnée. Les touristes (notamment asiatiques) sont nombreux certes mais ça reste vivable. On prend chacune des petites ruelles. Les chalets décorés, les boutiques de souvenirs, les petites avancées sur le lac, la cascade au dessus du village, les clochers… Tout est beau. On aperçoit parfois une longue barque traverser le lac noir. À ce moment-là, le temps semble s’arrêter. Il faut le vivre pour le comprendre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand un endroit fait partie de votre bucketlist, il y a toujours la peur d’être déçu. Hallstatt a même été au-dessus de mes espérances et est clairement un des endroits à faire au moins une fois dans sa vie.

 

Pratique : nous nous sommes garés au parking 2, juste en face du début du village. Mais arrivez tôt, il se remplit vite ! 2 autres parkings sont à disposition mais un est réservé aux bus..

 

Suite à Hallstatt, nous avons roulé une dizaine de minutes pour arriver au Dachstein. On accède aux 2200m d’altitude par les téléphériques. Il y a 3 niveaux en tout. Ce jour-là, la brume nous empêchait de contempler le paysage mais on a normalement une super vue sur le Hallstattersee. Après un déjeuner au nouveau restaurant d’altitude, parmi les nuages, nous avons visité les 2 grottes du Dachstein : Mammuth cave pour les passionnés de géologie et Ice Cave pour des sueurs froides. Les deux visites durent environ 50 minutes chacune. Elles sont en allemand et anglais.

 

 

Nous quittons ensuite Salzbourg et ses alentours pour nous rapprocher du Grossglockner, une des grosses étapes du voyage. Avant d’arriver à notre logement à Bischofshofen, nous nous arrêtons à la cascade Gollinger Wasserfall. Une des jolies cascades d’Autriche. On paie 3€ l’entrée pour y accéder très rapidement. On paie surtout les aménagements faits pour pouvoir grimper jusqu’à la source de la cascade. Une belle balade !

 

 

Autre stop devant le château de Hohenwerfen, perché sur sa montagne. C’est magnifique de la route, et sûrement très beau de l’intérieur.

 

 

Jour 5 du séjour et pas des moindres, l’étape du Grossglockner. La plus belle route d’Autriche. 48km de virages sur la plus haute montagne d’Autriche.
Il s’agit d’une des seules routes payantes d’Autriche. 35€ de droit d’entrée. Pas donné certes mais j’avais lu que ça valait largement le coup, et je confirme. Tellement qu’un article entier sera consacré au Grossglockner car c’est beaucoup trop dur de trier les photos.
À suivre …

 

 

 

De la Carinthie à la Styrie jusqu’à Vienne

Après notre ascension du Grossglockner, nous prenons la route en Carinthie jusqu’en Styrie, deux régions au sud de l’Autriche. Malheureusement, la pluie ne nous aura pas épargnés durant ce trajet, limitant nos visites. Nous avons tout de même pu balader dans le joli village de Millstatt.

 

 

 

Ensuite, nous arrivons à Pack où nous logeons pour une nuit. Nous aurions pu loger à Graz, deuxième ville d’Autriche, mais nous préférons passer encore une nuit en pleine nature. Nous avons eu raison. Nous logeons face à un lac, un petit, le genre de lac que nous n’avions finalement pas encore vu. La route qui le borde est boisée, parsemée de quelques habitations / chalets. On rêve désormais d’en avoir un. Certains ont leur accès privé au lac. C’est calme, ressourçant, magnifique. On se fait la promesse de revenir ici. Et on espère bien la tenir !
C’est ici qu’a été shooté le look Kulte, à retrouver par là

 

Ayant encore privilégié la nature, nous ne faisons qu’un rapide stop à Graz. Peut-être trop court pour réellement apprécier la ville. Nous ne sommes pas des plus emballés mais nous repartons l’estomac bien rempli d’un dernier repas typique autrichien chez Dr Steiner. Bonne adresse à retenir !

 

 

 

Back in Town. De retour à Vienne, cette fois, nous logeons du côté de Neubaugasse, le quartier dont nous avions adoré les bonnes adresses. On retourne dans notre boutique préférée du monde entier : Kauf Dich Glücklich où les fringues sont toujours aussi canons. On mange aussi un bao au Bao Bar. Le régal. On découvre aussi d’autres adresses comme Die Scellerie, petit magasin de décoration canon et Burggasse24 mi fripe mi café à la déco vraiment très cool.
Retrouvez le city guide de Vienne

 

 

 

Organiser son roadtrip en Autriche

Préparer son séjour : sur la bible de l’office de tourisme d’Autriche
Aller en Autriche : depuis l’Aéroport Marseille-Provence avec Volotea. La ligne est reconduite en 2018 d’avril à fin octobre ! Depuis Paris, vous pouvez être à Vienne en 1h50 (comme depuis Marseille) avec Air France ou encore Austrian
Louer sa voiture : après beaucoup d’hésitations, nous n’avons pas tenté les compagnies peu chères comme MegaDrive mais Europcar. On a pris le risque de ne pas prendre d’assurance… 225€ pour 7 jours, honnête, surtout pour 1300km parcourus ! Si vous y allez avec votre voiture ou une louée dans un pays frontalier, pensez à la vignette autoroute. En tout cas, l’Autriche est le pays parfait pour un roadtrip. La conduite y est ultra agréable. Les gens civilisés (vous imaginez le retour à Marseille hum..), les routes bien entretenues, même les routes de montagne sont larges et sans virages (oui, je suis traumatisée par la Corse!)
Dormir : Nous avons majoritairement opté pour des Airbnb car pas chers (certains dans les 50€ la nuit). On peut trouver des logements vraiment typiques comme la grange à Linz ou encore notre chalet moderne au bord du lac à Pack. En revanche, en pleine montagne, le choix est plus restreint et Booking sauve la mise. D’ailleurs, profitez de 10% de réduction chez Booking en cliquant ici et 25€ sur votre premier voyage Airbnb ici. N’hésitez pas à me demander par mail si vous souhaitez des conseils en préparant votre séjour 🙂

Le voyage vous a plu ? 
* Voyage préparé avec Visit Austria. Merci à l’office de Linz, Salzbourg & le Grossglockner 

 

 

Total
4
Shares

13 commentaires

  1. Les photos et l'article sont top ! Je mets un signet pour un futur voyage… L'Autriche ça me tente bcp et depuis longtemps. Mais bon, là ça fait deux ans qu'on se consacre à l'Europe du nord (Suède, Pays-Bas, Allemagne, Belgique, Danemark…) et j'ai envie de changement !

    1. Je comprends mais dur dur de se détacher du Nord 😀
      L’autriche ressemblera peut-être à la Bavière mais sinon à aucun autre pays alors… Autant continuer. Puis c’est + l’Est que le nord 😉

      Julie

  2. Hallstatt semble magique ! Un vrai village de poupées, de carte postale et cie … mais est-ce que pendant l'été le village ne ressemble pas trop à Disneyland ?
    En tout cas, l'article donne envie de découvrir l'Autriche ! (mince, encore une destination de plus à découvrir … !)

  3. c’est trop beau. je ne suis que jalousie ^^

    on avait longuement hésité à suivre un circuit semblable l’année dernière … mais l’Homme voulait pêcher et pêcher en Autriche, ça revient à noyer une jaguar … c’est juste hors de prix ! mais je désespère pas de devenir riche ^^

    1. Haha que c’est original ! C’est dommage parce que le reste des activités en Autriche reste très accessible. Faut trouver un autre thème haha !

      J’espère que tu pourras t’y rendre un jour 🙂

      Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*