Rock en Seine

 

Cette année, le festival Rock en Seine fêtait sa 15ème édition !
L’occasion pour nous de découvrir le célèbre festival parisien qui prend place chaque année au Domaine National de Saint-Cloud.

110 000 festivaliers ont assisté une nouvelle fois à Rock en Seine. La prog était alléchante mêlant têtes d’affiche et jeunes talents. Les chances d’être déçu étaient donc très faibles sur ces trois journées.

En Mode Bonheur

Une fois encore, nous sommes allées en festival et voici nos moments préférés…

NOS COUPS DE COEUR

 

Rock en Seine
Rock en SeineRock en Seine

Franz Ferdinand

Les patrons… Les membres du groupe étaient une des têtes d’affiche de cette édition. Ils étaient programmés dès la 1ère journée. La chance de ne pas trop attendre pour les voir.
Les écossais ont ainsi donné le ton de cette nouvelle édition !
Franz Ferdinand fait partie des groupes que je rêvais de voir depuis mon adolescence…
Je n’ai pas été déçue, comme le milliers de festivaliers à mes côtés qui chantaient et sautaient sur les morceaux emblématiques du groupe.
Les lumières de la grande scène donnent l’ambiance rock et électrique qu’il faut, avec une montée en puissance impressionnante et un final en apothéose avec Take me Out et This Fire.
Le job est fait, et même plus. Tout est propre, cadré, on sent les années d’expérience et que si Franz Ferdinand est un grand groupe, ce n’est pas pour rien !

 

Rock en Seine
Rock en Seine
Rock en Seine
Rock en Seine
Rock en Seine

The XX

Nous avions quelques doutes sur le choix de The XX pou la clôture du festival. Vu en février en concert, il en restait un sentiment de déception : show trop timé et copié-collé de leurs albums. De plus, c’est le genre de groupe qu’on écoute dans une salle intimiste, pas sur une grande scène…
He bien, non ! La surprise, la belle surprise ! Le coté festival leur va si bien et leur réussit. The XX a donné un concert qui bouge et déchaîné les festivaliers. Les mélodies douces du groupe se sont réinventés, et l’interlude électro de Jamie XX complètement dingue !
Entendre les notes des sons si particulier de The XX, en plein air, nous a donné parfois les frissons… Et très beau final, qui lui s’est fait en douceur, sur les jolis mots d’Angels.
La leçon du jour : toujours donner une seconde chance 😉

Rock en Seine
Rock en Seine
Rock en Seine

The Kills

Autre groupe rock mythique à la programmation cette année : The Kills.
Le duo anglo-américain a donné un live simple mais captivant. La présence sur la scène des deux complices est imposante, hypnotisante, et on se laisse facilement emporter par la voix d’Alison Mosshart (beaucoup trop belle et beaucoup trop stylée !).
Le rock était bien présent, mais ils ont réussi à transformer la Grande Scène en scène intimiste pour un très beau moment.

Rock en Seine
En Mode Bonheur
En Mode Bonheur

Mac Demarco

Mac Demarco ou la scène la plus improbable de ces trois jours de Rock En Seine !
Tout en détente, bière à la main et clope au bec, le chanteur canadien avait créé une table VIP, style guinguette, sur scène. Il a fait de Rock en Seine son nouveau chez lui, et on s’est senties à l’aise à bouger sur ses sons. Une ambiance tellement décontractée qu’un spectateur a terminé sur ses épaules, et Mac Demarco s’est jeté dans la foule… Improbable !
Bref, on se laisse autant guider par sa musique que sa personnalité délirante !
A retenir la reprise improvisée et très très drôle de la célèbre chanson « A thousand MIles » de Vanessa Carlton !

En Mode Bonheur

 

En Mode Bonheur

George Ezra

Pas forcement un nom qu’on voulait voir, mais en étant là pourquoi pas.
George Ezra, tout en douceur lui aussi, nous a emporté sous les palmiers avec sa musique. Parfait pour une pause et s’allonger dans l’herbe avant de rejoindre des scènes plus mouvementées.
Sa voix est aussi imposante en live que sur son album, et on se laisse prendre au jeu de ses chansons.
La scène cool & chill de Rock En Seine, c’était celle-ci !

En Mode Bonheur

 

En Mode Bonheur

A SUIVRE

ELEMENT 4

Si vous nous suivez sur Twitter, vous aviez du voir que nous étions présentes à la finale du Firestone Music Talents, tremplin musical, en juin dernier. Une belle soirée où trois jeunes artistes se sont « affrontés » devant un jury de professionnels (dont Warner et Rock En Seine) et sous le parrainage du groupe Synapson.
En plus d’un enregistrement en studio et d’un accompagnement, le groupe Elements 4 vainqueur de cette soirée a pu jouer sur la scène Firestone du festival. Pas mal !

Elements 4 est un groupe de frères et sœur (et là tu comprends le nom du groupe) au son indé parfois electro. Même si leur jeunesse se ressent encore dans leur musique, leur présence sur scène a tout des professionnels ! Partagés encore entre la musique et les études (oui, y en a un qui fait médecine, c’est dingue…), ils commencent pourtant à être des habitués des scènes et festivals.

On ne doute pas qu’avec les années Elements 4 va prendre en maturité et pourquoi pas nous proposer un album de très grande qualité…

En Mode Bonheur
En Mode Bonheur

 

CLARA LUCIANI

Son nom signifie « Petite Lumière » en Corse. Pas étonnant que « Comme toi » avait une résonnance parfaite dans la playlist de vacances écoutées sur les routes de Corse. Clara Luciani est une enfant du Sud, née à Marseille. Elle monte à Paris à 19 ans et travaille notamment avec La Femme ou le frère de Soko. Très nouvelle vague, elle est un peu le penchant rock de Juliette Armanet. Une voix douce, des textes romantiques mais des sonorités plus vibrantes et peut-être un peu plus dark. Présentée sur la scène Ile-de-France, Clara Luciani a fait chapiteau comble à Rock en Seine. En live, sa voix est aussi magique. Un talent mi Marseille mi Paris comme nous à suivre !

En Mode Bonheur

FKJ – French Kiwi Juice

Nous rendre à des festivals nous permet de découvrir de nouveaux artistes. Cette année, c’est French Kiwi Juice FKJ – que nous avons appréciée pour la première année. Avec un nom de scène pareil, il en fallait peu pour nous convaincre !
Notre Rock En Seine a commencé tout en douceur puisque c’est le premier artiste écouté en arrivant.
FKJ ou l’homme multi-instrumentiste (clavier, guitare, saxophone), présente une musique posée et relaxante. Seul sur scène, on pourrait penser qu’il s’agit de tout un groupe. On sent la maîtrise et le plaisir de l’impro, et Vincent Fenton joue même avec le public.
On attend la date parisienne avec impatience…

En Mode Bonheur
En Mode Bonheur
En Mode Bonheur

ON A AUSSI AIME…

RONE

En Mode Bonheur

 

En Mode Bonheur
THE SHOES – Formule pour Les Inrocks
En Mode Bonheur
En Mode Bonheur
SLOWDIVE
En Mode Bonheur
REJJIE SNOW
En Mode Bonheur
GIRLS IN HAWAI
En Mode Bonheur
JAIN
En Mode Bonheur

AMBIANCE DE FESTIVAL

Dans les festivals, on aime principalement la prog mais aussi l’ambiance qui s’en dégage.
A Rock En Seine, l’ambiance est plus mature qu’aux Solidays ou We Love Green. On sent ici que le public est expert et qu’on déconne pas avec ses oreilles (si, si !).
Le festival est aussi plus posé, même si de nombreuses animations sont présentes grâce aux marques partenaires (on retient le blind test Bonobo & le karaoké Firestone). Du coup, on retrouve pas mal de tout petits venus accompagner leurs parents !
Les trois journées se terminent également plus tôt que les autres festivals. Et clairement ça fait du bien ! On ne termine pas le festival complètement KO alors qu’on rentre juste de vacances.
L’ambiance Rock En Seine nous a clairement séduites, et on y était bien dans ce Domaine National de Saint-Cloud !

En Mode Bonheur
En Mode BonheurEn Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode BonheurEn Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode Bonheur
En Mode Bonheur

En Mode Bonheur
En Mode Bonheur
En Mode Bonheur

 

En Mode Bonheur
En Mode BonheurEn Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode BonheurEn Mode Bonheur

En Mode Bonheur

En Mode Bonheur
En Mode Bonheur

 

En Mode Bonheur

 

Et si vous souhaitez (re)vivre pleinement ces trois journées, rendez-vous sur Culture Box !
En Mode Bonheur
A tes 15 années Rock En Seine, et à l’année prochaine !
& vous, vos coups de coeur de cette édition ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*