MIDI FESTIVAL 2017


Arriver à la Villa Noailles, les cheveux encore mouillés, la peau ayant encore quelques effluves de crème solaire et  le goût du sel... C'est donc ça la vie sous les palmiers. Apogée du festival d'été. 
Pour sa 13e édition, le MIDI festival continue de nous bercer dans une douceur estivale. Les sonorités de pop tropicales se mêlent au chant des cigales, les plus belles chemises vintages pour un look de festivalier en vacances sont de sorties, les belles couleurs de fin de journée sont au RDV. Retour sur le samedi soir de ces 3 jours de MIDI festival et rencontre avec Nathalie Enamorado, chargée de communication pour le festival. 


Rencontre avec Nathalie Enamorado - Chargée de communication du MIDI festival

EMB : Depuis quand travailles-tu au festival ?
​Nathalie Enamorado : J'ai commencé par animer le site web, bénévolement, dés 2006. .. Au début du festival, il était entièrement créé, imaginé, monté par des "volontaires" qui avaient d'autres activités pro à côté. J'ai pris mon poste de chargée de com en 2011.

Quelle a été jusqu'ici ta meilleure édition ?
​C'est difficile de répondre à cette question... Je retiens plutôt des concerts que des éditions. Holy Shit en 2006, ​ ​Animal Collective en 2007... Le live impromptu de The Wave Pictures dans la pinède (pour blogothèque) en 2009. La claque WU LYF en 2010... SBTKT 2 ans après à l'hippodrome ​​c'était juste parfait... L'an dernier, j'ai adoré le concert Flavien Berger, il était complètement en phase avec le public. Et encore et toujours Frànçois and the Atlas Mountain qui reviendront clore le festival pour la troisième fois cette année. Leurs prestations sont toujours hyper généreuses, tu sens qu'ils ne sont pas là pour la photo mais bien pour la musique.


Quelle est ta meilleure anecdote de festival ? 
​Ma toute première édition, en 2006. Je débarquais à Hyères pour la première fois. ​J​e me retrouve à l'accueil artiste en charge du groupe californien Holy Shit. Leurs bagages avaient été paumés entre deux correspondances, les gars n'avaient plus d'instruments, même pas une brosse à dents sur eux. Dans le groupe il y avait des personnalité hyper fortes : Matt Fishbeck, Ariel Pinkn Christopher Owens (qui reviendra plusieurs fois au festival avec GIRLS et en solo), ils étaient complètement jetlagés, un peu ingérables... Le concert était surréaliste.

Le MIDI est un vrai défricheur de talents. The xx, King Krule, Alt-J avant tout le monde... Avec la vitesse à laquelle les artistes ont du succès avec internet, c'est un défi supplémentaire pour avoir une prog' vraiment originale ?
​C'est Frederic Landini qui est à la tête de la programmation depuis le début. C'est vrai qu'il faut un vrai talent pour dénicher les groupes qui sortent du lot ! En 13 ans, grâce à son expertise, le festival c'est effectivement imposé comme défricheur, à l'avant-garde de ce qu'on écoutera demain...


Quel est selon toi l'artiste de cette édition 2017 qui est vraiment à suivre ?
​Fishbach, qui se produira le vendredi soir, est la chanteuse française sur laquelle il faudra compter, je pense... Lomepal, le rappeur parisien qui jouera le samedi. A titre vraiment personnel, et complètement girly, j'attends Frankie Cosmos et l'artiste américaine Vagabon. elle a une voix incroyable. J'ai trop hâte...

Quel est l'artiste que tu rêves de voir programmé, même s'il est désormais bien connu ?
​Damon Albarn. Beyonce (!). ​

Magic World, lieu voisin du MIDI Night

Le festival a posé sa scène dans plusieurs lieux de Hyères. Quel est l'endroit encore jamais exploré où tu aimerais que le festival pose ses valises ?
​J'ai bien une petite idée mais soyons patient...​

Quelle est la meilleure adresse pour boire un verre à Hyères ?
​Le bar du MIDI festival les 21, 22 et 23 juillet ;)​


Celle pour manger ?
L​e Marais.​

Ta plage préférée ?
​L'Almanarre. ​


MIDI FESTIVAL 2017 - 22 juillet 


Le MIDI festival est un vrai dénicheur de talents. Après un gros coup de coeur pour Pumarosa l'année dernière, j'avais hâte d'entendre Childhood, mais aussi Lomepal qui remplaçait DrugDealer.


La soirée commence avec l'américain Jae Tyler. Pop barrée d'un artiste névrosé, le son est parfait pour cet after plage. Un brin rétro, l'artiste prépare un premier album composé entre l'Islande et Berlin. En live, c'est carrément cool. Si vous ne connaissez pas, écoutez "Life as a wall".   


Le soleil  se couche, le rose envahit le ciel. Même couleur que le t-shirt d'Antoine et sa couv' d'album. Antoine, vous le connaissez plutôt sous le nom de Lomepal, ce "rappeur hors-piste" comme titrait Libé. Assez étonnant d'entendre du rap au MIDI où l'on est plutôt sur une douce programmation façon pop californienne. Mais vu l'ambiance, il faut croire que ce samedi soir, le public était venu nombreux pour Lomepal. Public très jeune certes mais grosse ambiance. Le parisien de 26 ans a sorti son premier album il y a tout juste un mois mais faisait partie de 1995 avec Nekfeu.
Pour son projet solo, il s'est notamment allié avec mon grand amour Superpoze. Pas étonnant que j'ai autant aimé son live ! Je ne connaissais que 2-3 sons et j'ai adoré sur scène. Antoine est simple, naturel, ponctue ses sons de quelques blagues. Quand il nous chante qu'il a "un bon fond promis", on le croit sur parole. Il passe à Marseille en novembre. Ca promet. 









La nuit est tombée, Childhood monte sur scène. Façon groupe du lycée, les jeunes garçons dégagent une énergie dingue. Les blagues s'enchaînent sur la coupe à la Jackson Five du chanteur. Bon clairement, il a une voix ouf et un talent à la Mickael Jackson. Même si le style de musique n'a rien à voir, on lui souhaite le même destin pour Childhood. Le groupe enchaîne les problèmes techniques mais ne se laisse pas abattre et reprend toujours de plus belle. Les londoniens avaient déjà joué en 2014 sur la scène du MIDI et sortent le 28 juillet leur second LP. Une belle pop psyché un brin soul à écouter sous les palmiers d'Hyères. 







La soirée à la Villa Noailles se clôture avec Smerz. Duo de djettes/chanteuses venues du Danemark. Comme l'a dit le public, ça fait du bien de voir des filles ! Synthpop / RnB / Club, le style est difficile à définir mais c'est assez hypnotique. Peut-être un peu trop calme à cette heure de la soirée après une pop assez dansante de Childhood mais c'est vraiment cool. 




Looks de festivaliers

Avec Zalando, Kuts ou encore New Look, on aime bien se prendre au jeu des looks de festivaliers. Mais s'il y a un festival où la concurrence vestimentaire est dure, c'est au MIDI Festival. Vrai défilé de chemises chinées beaucoup trop canons, de tote bag tous plus hypes les uns que les autres, j'étais obligée de vous faire un petit street pinède look de ce samedi soir. Si vous tombez sur cet article et pouvez me donner vos adresses de friperies ou shops, ça serait génial !





Chill absolu sous le son des cigales, pépites musicales... Le MIDI festival est le mix idéal entre intimisme, élitisme et vacances. 
A l'année prochaine ! 

Merci à Nathalie pour sa disponibilité :)

Julie



0 petits mots...:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot...

 

Facebook

Instagram

Pinterest En mode bonheur