Un dimanche aux Puces de Marseille


On rêve tous de chaleur et d'exotisme en ce moment. A Marseille, on a beau tout le temps se sentir en vacances grâce à la mer, quand le Mistral est glacial, cette jolie vue ne suffit plus. En revanche, au début du 15e arrondissement, se trouve l'adresse parfaite : les Puces des Arnavaux.


Les Puces des Arnavaux se trouvent dans les anciens locaux Alsthom de 5000m² et ce, depuis 1988.
Ici, c'est un grand bazar. Autant vous donner tous les mauvais côtés, qui font quand même le charme de l'endroit : c'est une vraie aventure pour trouver une place pour se garer, se frayer un chemin parmi les acheteurs qui traversent n'importe où sur une route à 4 voies, il y a des étals à même le sol tout autour du marché et, ne le nions pas, un petit marché parallèle. Une fois à l'intérieur, surtout le week-end, c'est une énorme foule cosmopolite qui se balade entre ces immenses hangars. Agoraphobes, préférez plutôt la semaine où le monde se fait beaucoup plus rare et où il y a un vrai parking, mais on perd l'ambiance chaleureuse... 

Malgré ça, les Puces des Arnavaux sont à faire au moins une fois dans sa vie. Au moins dans sa vie de marseillais car j'avoue qu'en tant que touriste, ce n'est pas le plus simple depuis le centre ville.
Avec l'ouverture de nouveaux lieux, on en profite pour se plaindre qu'à Marseille il n'y a pas de marché couvert comme dans toutes les autres villes. Eh bien c'est faux. Ok, c'est n'est pas aussi clean qu'à Stockholm ou Stuttgart, mais ici c'est toute la Méditerranée qui se ressent. Ca sent les épices, ça boit du thé à la menthe, ça négocie les prix, ça rit, ça parle fort, c'est coloré par les immenses étals de fruits et légumes... Je ne suis encore jamais allée dans un souk, mais en tout cas, c'est comme ça que je l' imagine.  


Ici, c'est un peu la cour des miracles du commerce. Volailles vivantes pour les fêtes mais aussi pièces détachées de voiture, outillage, vieux jouets... On trouve absolument de tout, et vraiment de l'improbable, heureusement pour pas cher. Car comme dans toutes les puces, c'est un peu la loterie pour tout ce qui est électronique. Vous pouvez faire l'affaire du siècle comme tomber sur la pire arnaque, surtout pour le vide grenier du week-end. 









Les Puces sont aussi connues des marseillais pour la partie brocante. Pour la petite anecdote, j'ai appris que mon grand-père venait chiner ici à une époque. Je comprends mieux d'où viennent les pépites vintage qu'il entrepose depuis des années.
Ceux qui ont connu la brocante à cette époque doivent se dire que "c'était mieux avant". En effet, le rez-de-chaussée de ce gros hangar destiné aux chineurs de belles pièces est un peu pauvre. De nombreux vendeurs semblent avoir baissé le rideau. Mais à l'étage, c'est une grande caverne vintage. Côté prix, ça contraste énormément avec le reste des Puces mais il y a de telles pépites... Comme ce jukebox aux titres de chansons écrits à la main. 









Dans ce hangar d'antiquaires, on trouve aussi la Galerie St Laurent. La galerie est à l'origine de l’embellissement du lieu grâce au street art. Avec le Street Art Show organisé depuis 3 ans, elle invite une dizaine d'artistes à exposer dans ce lieu atypique. Quelques uns d'entre eux sont sollicités pour habiller les murs des Puces. De l'intérieur du marché comme de la Passerelle qui passe à son niveau, ça donne un rendu arty vraiment cool ! 



Le marché aux Puces de Marseille est un vrai voyage. Un voyage de l'autre côté de la Méditerranée mais aussi un voyage dans le temps avec les antiquaires.
L'endroit a besoin d'une rénovation et le projet Euro Méditerranée, dont il fait partie, y contribuera peut-être. Mais c'est aussi pour ses imperfections que l'on aime ce lieu, et c'est ça qui lui confère une ambiance si particulière.

Et vous, avez-vous déjà visité les Puces de Marseille ?


130, avenue de la Madrague
13015 Marseille
Ouvert tous les jours. Brocante et vide grenier le WE. Antiquaires samedi et dimanche matin

Julie


4 petits mots...:

  1. Très sympa, ça donner vraiment envie d'y aller. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir :)
      C'est bien dépaysant et vraiment sympa à voir !
      Des bisous,
      Julie

      Supprimer
  2. Quel bel article !!! J'habite à Marseille depuis 2 ans mais je ne connaissais pas du tout. Je ne sais pas si j'oserais y aller par contre, je ne suis pas véhiculée et les bains de foule comme ça... mh... pas sûr.
    Mais je me suis régalée à lire l'article, bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi :)
      J'ai mis longtemps à me motiver à affronter la foule. Ca vaut le coup car il y a vraiment une ambiance particulière. Mais si ça te tente vraiment, vas y en bus et en semaine, c'est vraiment très calme !
      A bientôt,
      Julie

      Supprimer

Un petit mot...

 

Facebook

Instagram

Promo Sailsquare - 3 jours à naviguer entre les Iles d'Hyères