Joli Rouge, broc shop café


A mi-chemin entre les bouillonnants quartiers Noailles et Cours Ju, c'est un vrai voyage dans le temps, jusqu'aux années 80, que Joli Rouge nous offre. Pour chiner, s'habiller ou boire un verre, il n'y a que des bonnes raisons pour franchir la porte du 72 rue d'Aubagne. 


C'est l'histoire d'un autre sacré trio (presque au niveau d'EMB !) : Amélie, la propriétaire des lieux, Joachim pour le côté associatif et Marion aka Sepia Swing Club qui sélectionne des vêtements vintages. 

Après les Beaux-Arts, Amélie travaille dans l'art contemporain puis aux Puces de St Ouen à la boutique "Tombé du camion". Elle a une sensibilité pour les objets, pour l'agencement. Elle apprend à chiner et tenir une boutique aux Puces La voilà fin prête pour se lancer dans sa propre aventure. Elle tombe par hasard sur un local rue d'Aubagne à Marseille. C'est un ancien magasin d'antiquité qui n'est plus tenu depuis 3 ans. Carreaux de ciments, mobilier chiné (même le bar)... Elle se lance alors dans les travaux avec son cousin Joachim. 
C'est ainsi qu'il y a un an et demi Joli Rouge a vu le jour.


Si vous êtes amateurs de lieux insolites pour boire un verre, à Marseille, à part le Carry Nation, ça ne court pas les rues. Alors si vous êtes amateurs d'insolite et de vintage, Joli rouge sera votre joli paradis : mobilier en formica, couleurs pop, et surtout produits locaux comme la Bière de la Plaine, des produits bio et des bons vins. C'est aussi ici que vous pourrez avoir un aperçu de la vraie vie de quartier. La coiffeuse d'à côté vient prendre son café et papoter, les voisins aussi... Le royaume de l'authenticité en somme.
Du mardi au samedi, vous pouvez venir prendre votre café ou un verre entre 11h et 19h30 mais le jeudi, c'est soir de fête. On y prend l'apéro mais on en profite aussi pour découvrir des artistes, des créateurs, des musiciens qui sont à l'honneur le jeudi soir. Pour suivre l'actu, c'est sur Facebook que ça se passe. 


Si vous adorez chiner (en plus de prendre l'apéro), vous allez forcément dénicher un trésor chez Joli Rouge. Amélie chine en Province et surtout à la campagne. Elle tient à acheter à des prix raisonnables pour vendre à prix doux. 
Sa passion, c'est la taxidermie. Mais pour ne choquer personne, elle garde sa collection pour elle, dont sa plus belle trouvaille : une tête de cerf.
Son grand plaisir, que vous pourrez voir en boutique cette fois, ce sont les vieilles photos. 
"J'ai une grande collection de vieilles photos de gens à table chez moi. Des photos de pique-nique, de banquets où on voit les chaises, la vaisselle... On voit les objets dans leur contexte historique et c'est là où ils prennent un sens. C'est par les photos qu'on comprend ce qu'on achète et ce qu'on vend quand on fait de la brocante."
Aux côtés de la très belle vaisselle, des photos anciennes, des objets collectors Ricard ou d'autres curiosités, on trouve la partie friperie de Marion, Sepia Swing Club. Marion a commencé son activité il y a deux ans et fait une vraie sélection vintage. Passionnée, elle chine des vêtements et accessoires des années 40 à 80 qu'elle remet en état. Elle renouvelle régulièrement ses collections, alors venez souvent. 










Ce soir là, Joli Rouge accueillait la jeune marque marseillaise No Season Atelier pour un week-end mode avec Sepia Swing Club. Passionnée de mode, Léa lance sa première collection il y a tout juste 6 mois, à tout juste 21 ans, et elle est déjà labellisée à la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode. Ses pièces sont made in France, fabriquées dans un atelier de réinsertion sociale à Vauban. Tout est en édition limitée, mini série et surtout, s'affranchit des saisons (d'où le nom bien-sûr!). Les coupes et les matières sont travaillées tout en étant minimalistes. En seulement 6 mois et quelques collections capsule, No Season Atelier a déjà un vrai style à part entière. A découvrir et à soutenir ! 



Joli Rouge
72, rue d'Aubagne
13001 Marseille

Et vous, connaissez-vous Joli Rouge ou d'autres cafés-brocantes à nous conseiller ? 

Julie


2 petits mots...:

  1. Il y a des vraies grandes cartes à l'ancienne ?! Il faut absolument que je retienne l'adresse ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouii ! Et des photos aussi car la gérante en est passionnée :)

      Tu me diras si ça t'a plu :)
      Julie

      Supprimer

Un petit mot...

 

Facebook

Instagram

Pinterest En mode bonheur