Déjeuner une Table au Sud


Ces derniers temps, on se laisse tenter par les adresses autour du Vieux-Port. Après un déjeuner sur le pouce face à la Bonne Mère, c'est juste à côté que l'on s'attable mais, cette fois, pour un repas étoilé.
Poussez la porte en verre, grimpez les escaliers en marbre et mettez-vous à (une) Table au Sud. 


Une Table au Sud, c'est le genre de restaurant qui apparaît inaccessible depuis ses débuts. D'abord tenu par Lionel Lévy, l'actuel chef de l'Intercontinental, c'est Ludovic Turac qui lui succède après avoir été second. Aujourd'hui, à seulement 28 ans, Ludovic est le plus jeune étoilé Michelin de 2015. Rien que ça.
Il continue de faire d'Une Table au Sud une adresse chic, élégante, raffinée mais en fait, très accessible.
En effet, le menu midi est à seulement 31€, 47e avec deux verres de vin et un café. A la carte, ça oscille entre 16 et 48€. A ce prix-là, non seulement les plats sont délicieux, la vue est magique mais on a aussi un service parfait, aux petits soins sans trop en faire.


Dans l'assiette, enfin les assiettes !, ce sont des petites oeuvres d'art. Certes, je suis vite émerveillée car pas vraiment habituée des restaurants gastronomiques mais en tout cas, c'est aussi beau que bon, aussi créatif dans la forme que dans le goût.

Le vendredi, c'est poisson. Alors au menu, des amuses-bouches moule/frite revisitée, crème de sardine. En entrée, l'aoïli façon Ludovic Turac avec foccaccia maison à l'encre de sèche taostée d'huile d'olive avec légumes relevés d'un aoïli et morue en brandade aux zestes d'agrumes. On met du temps avant de l'attaquer car c'est presque cruel de détruire cette belle assiette. Mais une fois en bouche, on ne regrette pas le massacre et on se régale ! C'est frais, goutu, original. Pour le moment, tout va bien.





Ensuite, place au loup sauvage roti avec aïgo-boulido relevé à l’anchois et réduction d’une gardiane de taureau.
En dessert, une tarte au citron revisitée et surtout magnifiée. Un vrai plaisir pour les yeux et les papilles.




Mais le repas n'en finit jamais. Pour accompagner le café, de nouvelles gourmandises sont servies.

Toute la cuisine de Ludovic est faite à base de produits frais, locaux et de saison. Et ça se sent !
Côté vin, c'est sa femme, l'adorable Karine qui les sélectionne. Et encore une fois, c'est un sans faute.



Pour les gourmands qui ont aussi envie de passer derrière les fourneaux, des cours de cuisine sont proposés avec café d'accueil, initiation aux accords mets et vins, déjeuner et visite des cuisines. 5h de gourmandise le 1er samedi du mois avec un thème à 95€ ou à 115€ le 2e samedi du mois pour apprendre à faire la bouille-abaisse de Ludovic.

Si, comme moi, vous n'êtes pas vraiment habitués de ce type de restaurant, Une Table au Sud est une parfaite idée cadeau à (s')offrir au moins une fois (des bons cadeaux pour des repas pour 2 sont disponibles) ou le restaurant idéal pour une occasion particulière. Avec cette vue, ce service et cette farandole de magnifiques plats, l'instant ne peut être que magique.


Avez-vous déjà mangé à Une Table au Sud ?

2, quai du Port
13002 Marseille
04 91 90 63 53
Ouvert tous les jours midi et soir, sauf le lundi. Le dimanche uniquement le midi

Julie

Repas testé lors d'un blogtrip My Provence

0 petits mots...:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot...

 

Facebook

Instagram

Pinterest En mode bonheur