Estaque Gare ou Estaque Plage ?


Hameau de pêcheurs, village ouvrier, station balnéaire... l'Estaque a gardé toute son âme et est l'un des trésors des fameux quartiers Nord de Marseille. Adoré des artistes, l'Estaque a inspiré de très nombreux peintres comme Cézanne, Braque, Derain, Monticelli, Renoir et a été le décor du film "Marius et Jeannette" de Guédiguian. Plus typiquement marseillais, on peut difficilement faire ! 
L'Estaque se divise en "Estaque-Gare",en hauteur ( c'est là que passe le train de la côte bleue) et en "Estaque-Plage", le quartier des pêcheurs, en bas de la colline, le long de la route du littoral. Autrefois la mer arrivait de l'autre côté de cette route au niveau des habitations...
De nos jours lorsqu'on dit Estaque, on parle de l'Estaque-Plage!


Pour moi l'Estaque c'est les premières années de ma vie, jusqu'à mes 6 ans. Toutes les semaines, j'allais attendre, avec mes grands parents, sur le quai du port  l'arrivée des chalutiers. Chaque semaine j'avais droit à la baudroie (la lotte, pour le reste de la France) que le pêcheur avait attrapée la nuit dans ses filets ou bien la sole qui frétillait jusque dans la poêle brûlante.  Je me souviens des balades à Corbières agrémentées d'anecdotes de mon grand-père, lui qui est né à Riaux, sur les hauteurs de l'Estaque et qui a  travaillé, toute sa vie, à partie de ses 16 ans, à l'usine située juste à la sortie du village, dont on ne voit désormais que les ruines ( là où été tourné "Marius et Jeannette"!).


Le village a tout de typiquement provençal mais a aussi un air de Riviera avec ses quelques très belles bâtisses aux façades très travaillées et aux influences orientales comme celle appelée "La Palestine", des airs de Panier avec les petites ruelles au linge étendu, des airs de village de pêcheurs avec les jardinières en forme de coque de bateau devant l'église... L'Estaque dépayse.
Prenez un moment pour admirer la vue depuis l'église, elle est superbe.











Sur le Port, sous les platanes, on se bouscule pour les fameux chichis frégis (beignets sucrés) et les panisses (tranches frites de purée de pois-chiches). On n'y viendrait que pour ça ! 3 baraques se tiennent le long du port, certaines plus anciennes que d'autres. Pour une fois, laissez-vous guider par le monde et allez à celle qui a la plus longue file d'attente (généralement n'importe quel jour, à n'importe quelle heure). Les vrais vous donneront "le bada" avec votre sachet de chichis, le bout en plus de ce que vous avez commandé. + 10 kilos garantis, surtout si vous prenez du nutella et chantilly avec (+25kg du coup), mais c'est trop bon, puis c'est local, et puis les pois-chiche c'est des légumes non ?!




Prenez ensuite la route des Plages de l'Estaque jusqu'au parking de la fondation Monticelli (ou allez-y à pieds s'il faut vraiment que vous éliminiez les chichis et panisses). Vous arriverez en hauteur de la plage de Corbières, au niveau du pont à l'architecture typique de la Côte Bleue, pont sur lequel circule le train de la côte bleue. De là s'offre à vous une vue magnifique sur la rade de Marseille, de la Joliette jusqu'aux Goudes. Pour une baignade dans une eau turquoise, descendez à la plage. Sinon, vous pouvez l'admirer du haut, c'est tout aussi beau. La plage est séparée en deux, petits cailloux d'un côté, sable fin de l'autre.
Un coin de paradis au panorama exceptionnel.












Pour une balade hors des sentiers battus à Marseille, pour découvrir un village qui a su garder son authenticité de village provençal, pour voir les joutes ou juste pour une escapade gourmande/fat, l'Estaque est l'endroit parfait.
Pour les plus curieux, des visites guidées sont organisées comme celle sur le Chemin des peintres par l'Office de Tourisme ou encore celle de Marseille Autrement par le comédien Arnaud Sanchez.
Vous pouvez y venir par la mer, au départ du Vieux Port, par la navette maritime jusqu'à fin septembre.

Connaissez-vous ce petit coin de paradis? 

Julie



9 petits mots...:

  1. J'avais beaucoup aimé la place devant l'église, on aurait dit un vrai petit village ! Et puis la traversée en bateau depuis le vieux port est vraiment dépaysante ! C'est comme si on partait en vacances *_*
    Mais il faut que j'y retourne, car je n'ai ni mangé de chichi/panisse ni vu la plage, qui semble merveilleuse d'après tes photos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même quand je prends le ferry boat pour traverser le port j'ai l'impression de partir en vacances haha (bon peut-être pas autant, mais ça a un air d'évasion quand même).
      Il faudra absolument que tu les goûtes mais mange très peu le midi haha. Et la plage, été comme hiver vaut vraiment le détour :)

      Julie

      Supprimer
  2. Je découvre ton blog avec bonheur (sans mauvais jeu de mot ;)) et je suis conquise. Tes mots, ton style sensible, tes photos sublimes, et la Côte Bleue, que j'ADORE. Sublime reportage ! Je m'inscris tout de suite à ta newsletter, je veux revenir ici. On a plein de choses en commun !

    RépondreSupprimer
  3. Commentaire bis : tu n'as pas de newsletter ? Mon Dieu, mais comment vais-je faire pour ne rien manquer ! Bon du coup, je te suis sur Facebook ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Très jolies photos, j'adore ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Celoushka. C'est encore plus beau en vrai :)

      Julie

      Supprimer

Un petit mot...

 

Facebook

Instagram

Promo Sailsquare - 3 jours à naviguer entre les Iles d'Hyères