L'Edition Festival - 2

 

Du 25 au 29 mai, L'Edition Festival envahissait la cité phocéenne pour la seconde fois. Tel un parcours musical, ce festival itinérant a fait voyager les marseillais aux 4 coins de la ville en mêlant tous les styles.


Le festival s'ouvre dans la cour du Château Borély, un lieu qu'on aime beaucoup pour le Café Borély.
La Londonienne ALA.NI berce le public avec sa jazz-soul pendant que le soleil se couche. Une jolie découverte.
C'est ensuite au tour de Yael Naim de monter sur scène, accompagnée de ses choristes, de ses musiciens et de son époux David Donatien. Elle avait été l'une de nos plus belles surprises à Solidays l'année dernière. Elle nous avait notamment fait frissonner avec sa cover de Toxic de Britney Spears (meilleure chanson du monde!). Et pourtant à un si grand festival, il en faut pour réussir à nous émouvoir parmi la foule ! Cette fois-ci, le cadre était beaucoup plus intimiste. Sa voix est douce, sensuelle, mélancolique parfois. La magie de Yael opère à nouveau. Encore un gros coup de coeur pour sa version de Toxic mais aussi Coward (écoutez absolument le remix de Rone!) et forcément New Soul. On regrettera seulement un rappel un peu mou, faisant redescendre le public avec un New Soul des plus entraînants. 








Jeudi, c'est au parc Puget avec les Sheitan Brothers que le festival se poursuit. Pour notre part, on le retrouve sur le rooftop des Terrasses du Port pour une ambiance électrique. Après un set du marseillais Pink, Jacques prend le relai. Pour moi, s'il y avait un artiste à ne pas rater lors de ce festival c'était lui. Révélation électronique de cette année 2016, Jacques opère sur scène tel un Professeur. Chacun de ses lives est un laboratoire de sons. Extincteur, minuteur, plastique... Il fabrique du son avec tout et n'importe quoi. Un live complètement WTF à l'image de sa coupe de cheveux. Si le live électronique doit se réinventer, ça sera avec lui.
On n'en dira malheureusement pas autant de BusyP qui nous avait laissées  un souvenir génial à Marsatac en 2013. Cette fois, c'était un peu ma playlist Spotify avec quelques transitions mieux faites. Il n'aura pas fait d'ombre au jeune Jacques en tout cas...
La soirée se termine avec le très cool Pional.














L'Edition s'est poursuivie, à la Vieille Charité, le samedi avec La Femme - qu'on avait adorée au Believe in Marseille - & Ghost of Christmas - qu'on vous conseille de suivre depuis l'année dernière -  (La Femme ayant dû être stoppée à cause de la pluie, le concert sera reporté à l'autome. Et cette fois on sera là). Dimanche, le rdv était donné Place d'Armes au Fort St Jean avec Bachar Mar-Khalifé, à suivre de près également. Il est à l'affiche de nombreux festivals cet été.


Avec son identité visuelle faite de palmiers, l'Edition donne le coup d'envoi des festivals de l'été. Comme l'année précédente, la programmation mêle jolies découvertes, artistes très prometteurs et têtes d'affiche à redécouvrir. Une belle mise en jambe pour les festivals à venir et surtout, une bonne balade dans Marseille pour découvrir les lieux sous un nouveau jour. Emmenant les festivaliers dans des lieux insolites de la ville, l'Edition fait écho au festival Paris Music que nous avions fait en mars dernier.

Un grand bravo à la SAS concerts pour cette belle Edition !

Julie






0 petits mots...:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot...

 

Facebook

Instagram

Pinterest En mode bonheur