Le Collectif du 50


Depuis quelques années maintenant, la rue de la République est en totale mutation. Les commerces changent, l'architecture - aux allures parisiennes - se laisse redécouvrir grâce à un énorme nettoyage... Elle est ainsi devenue une des artères vraiment très agréable du centre ville de Marseille, d'autant plus qu'elle permet de relier le Vieux-Port au quartier de la Joliette en pleine transformation lui aussi.
Pour redorer son image auprès des marseillais, la rue de la République a une nouvelle identité et se fait appeler : Marseille Coeur de Ville - République Joliette. Le tout, impulsé par ATEMI, le bailleur de la rue de la République et pour lequel l'agence de communication marseillaise Encore-Nous s'est vu confier l'organisation. On doit d'ailleurs à l'agence des événements très sympas comme la Fête de la République, Noël en République ou encore une des soirées MIA rue de la Rep.





Le week-end dernier, Encore Nous co-organisait un marché de créateurs : Le Collectif du 50 au 50, rue de la République.
Un marché de créateurs à taille humaine avec une dizaine de stands où certaines marques avaient une petite salle dédiée, tel un petit magasin.
Le plus du marché : des ateliers DIY durant tout le week-end sur inscription. Confection de tabliers, recyclage de vêtements, fabrication de bijoux... De quoi laisser aller sa créativité, qu'on soit petit ou grand.


Parmi les créateurs présents, notre préféré aura été Octagramme. Pas seulement parce qu'ils font un collier vélo ! Des bijoux fins, graphiques, aux déclinaisons originales font le succès de la marque. Joailliers depuis des années sous un autre nom, ses créateurs ont lancé Octagramme, à la pointe de la modernité, en 2014 et sont à retrouver dans de nombreux marchés de créateurs.






- Vous remarquerez le beau parallèle entre les manchettes Octagramme et l'architecture du MuCEM haha -




Ce marché de créateurs était aussi l'occasion de découvrir Marc Boissonnet, ce bijoutier joaillier depuis 1968 qui a eu à peu près 10 vies entre temps. De Paris à Montréal ou encore Nimes, du métier de bijoutier à celui de charpentier de marine, il se consacre finalement à nouveau à la joaillerie en 2006. Pour cette nouvelle collection, il s'inspire de ses années autour du monde marin en utilisant des matériaux issus de la construction marine.
Tout est fait à la main, et sous vos yeux lors du marché de créateurs. Un belle découverte d'un savoir-faire à préserver !





En parlant de savoir-faire, il y avait aussi Bo-Cosa. La jeune créatrice ne fait pas seulement des vêtements, elle est aussi designer. Et vu sa créativité, ça se sent. Si elle crée des vêtements et accessoires, elle propose aussi des ateliers d'Up'Cycling, qui étaient à tester durant le week-end. Redonner une seconde vie à un vieux tee-shirt, créer une pièce mode avec son vieux jean et un t-shirt dont on n'a pas envie de se séparer... Elle saura comment moderniser vos vêtements auxquels vous êtes trop attachés pour les jeter.



Pour ceux que la tendance Wax aura conquis, African Glam est fait pour vous ! Des collections colorées, totalement dans la tendance du moment, qui vous confèreront des airs de vacanciers d'été.




Autres bijoux créatifs et très jolis, ceux de Zig. Des petites fioles de perles, des pissenlits incrustés... C'est original, fin et vraiment sympa.




Des jolies découvertes locales pour se faire plaisir ou offrir durant l'été ! 

Article en partenariat avec Keeniz, agence de relations entre influencers et marques à découvrir ! Marseillais, la jeune équipe organise des opérations entre Paris, Lyon et Marseille.

Julie

0 petits mots...:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot...

 

Facebook

Instagram

Pinterest En mode bonheur