Avant que les calanques ne soient prises d’assaut par la terre comme par la mer, c’est le moment idéal pour aller prendre un bain de soleil (voire un bain tout court pour les moins frileux) dans les calanques de Marseille. Après Sugiton et le Méjean, c’est à Sormiou que l’on vous emmène.

Je ne suis pas la plus grande fan de calanques. Certes, elles sont superbes mais je trouve super frustrant de faire des heures de marche pour une minie plage où on ne peut pas toujours se baigner; car si on veut éviter la rando sous le soleil brûlant, on y va hors saison et donc la mer est froide (la fille trop reloue…). D’où ma préférence pour les plages du Var, idéales en toute saison, autant pour la rando que la baignade.
Mais il y a toujours une exception qui fait la règle est je l’ai nommée : Sormiou.

Deux arrivées au choix : soit par les Baumettes après une petite marche, soit par la Cayolle qui vous emmènera directement au parking (4€50) devant la calanque . Ce jour-là, nous avons choisi le trajet par la Cayolle mais la route est très sinueuse; elle doit être impossible en été, autant en voiture qu’à pied car l’ombre y est rare. Mieux vaudra donc passer par les Baumettes . [Parenthèse info, n’hésitez pas à consulter l’application Envie de Balade pour être au courant de l’accès aux massifs, très souvent restreint l’été.]

L’arrivée sur la calanque est déjà magique et vertigineuse. On se sent tout petit devant l’immensité de la nature. Une fois sur la plage, il est difficile de ne pas être émerveillé par cette eau cristalline et cette plage de sable fin (assez rare à Marseille et qui plus est dans les calanques !). Si vous avez un creux et oublié le pic-nic, le Lunch et le restaurant Le Château pourront vous restaurer.
Après avoir pris quelques couleurs, allongé sur votre serviette, prolongez la balade qui vous mènera jusqu’au port de Sormiou. De jolies barques, des cabanons qui ne prennent pas une ride avec leurs volets verts qui se fondent parfaitement dans la végétation. Et quelle végétation ! Des fleurs, des figues de barbarie, des agaves d’Amérique, des plantes grasses, de la garrigue… Ce qui rajoute bien du charme à l’endroit déjà superbe.
Un peu plus loin, on se retrouve entre la falaise et l’immensité de la colline. Ici, la nature est reine. Et tant mieux, c’est ce qu’on vient chercher, à seulement une trentaine de minutes du centre de Marseille…
Un véritable havre de paix, entre l’étendue du massif et l’immensité de la grande bleue.

Et vous, quelle est votre calanque préférée ?

Julie
Total
19
Shares

8 commentaires

  1. Qu'elle est belle cette calanque !! Je suis d'accord avec toi, la végétation est bien cool. On a failli y aller le weekend dernier et puis on a fait d'autres choix mais il va falloir qu'on retourne vite dans le Sud 🙂 J'avais beaucoup aimé la calanque d'En-Vau, même s'il y avait beaucoup de monde lors de notre visite…

    1. Pour les calanques, le mieux est vraiment d'éviter l'été. Septembre ça peut être pas mal pour pouvoir se baigner. Sinon c'est frustrant de marcher autant, avoir une si belle eau et ne pas pouvoir s'y tremper haah

      Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*