ACONTRALUZ #2


En ce premier week-end de septembre, Acontraluz était de retour, avec une date supplémentaire, sur le parvis du MuCEM pour consoler les marseillais de la rentrée.
Retour sur le 2e & 3e soir en quelques points.




#PointMétéo 

Seules les couronnes de fleurs et les quelques combos kimono/short nous laissaient penser qu'il s'agissait de soirées de presque-fin d'été. Un vendredi gris aussi triste qu'un 11 novembre, un samedi au mistral glacial où des dizaines de festivaliers dansaient en fine doudoune... Les artistes avaient la lourde tâche de chauffer la foule, et pas qu'un peu !
Toutefois, le coucher de soleil du samedi soir était assez magique. Sauvés !




#BonsPoints

Après une première édition où mon avis était assez mitigé, j'étais curieuse de voir ce qu'allait donner la seconde. Ma critique se portait principalement sur la dénomination du Acontraluz. S'annoncer comme un festival alors que la moitié de la scène est réservée à l'espace VIP, utiliser seulement "Open Air Club" aurait été plus juste.
Cette année, première mauvaise impression annulée ! Le fameux carré VIP passe quasiment inaperçu. Acontraluz fait la part belle aux vrais festivaliers en ayant changé la disposition de la scène et en agrandissant l'espace "pour tout le monde" avec de nombreux stands. L'esprit club & festival se combine beaucoup mieux, et c'est tant mieux !


Comme l'année dernière, le cadre est juste ouf. Une scène avec en toile de fond des petits bouts lumineux du J4, le Fort St Jean, la Bonne Mère, la mer... Cet endroit est toujours aussi magique, même par un vent glacial ! 

Si la vue est cool, s'ajoutent à cela les remarquables efforts faits sur les visuels de la scène. Assez bluffant de part la qualité. On se sentait presque hypnotisé par les écrans pour le live de Todd Terje. Vraiment top ! 


Si je me suis laissée retenter par le Acontraluz c'est aussi pour sa programmation. De chouettes noms comme le norvégien Todd Terje dont j'ai énoormément entendu parler et qui était bien cool sur scène, Flight Facilities (nous y reviendrons en partie C et D !) que je ne pensais jamais voir à Marseille, Bondax et ses sons parfaits pour l'été, DJ Koze ou encore The 2 Bears et De la Soul le jeudi soir ! 

#CoupDePoing

Si Acontraluz a su me séduire, il y a quand même un Mais. Mais tout petit promis, rien de grave. Les erreurs de son puis carrément une fin brutale pour Flight Facilities était assez dommage. On dira que ce sont les aléas du direct, ça arrive !

Le choix de l'enchaînement des artistes était également...Surprenant. L'assez pointu technoïde Recondite juste après The Avener c'était comment dire... Osé ! De même que The Magician après Breakbot. Le début funky de Todd Terje aurait été plus adapté comme suite mais bon... Pourquoi pas, ça a quand même bien fonctionné !
On saluera tout de même la quasi absence de temps mort entre les artistes le samedi soir contrairement au vendredi.

Allez, j'arrête de critiquer ! C'était quand même cool :)


#LesLivesEn3Points

Pour finir, top 3 des concerts. Enfin 3,5 car bien évidemment, Flight Facilities en fait partie. Malgré leur atterrissage forcé ( Copyright Severine !), leur live aura fait décoller le public jusqu'à l'envolée finale sur le mythique Crave You. Encore un son qui ne nous rajeunit pas (2010 bordel!) mais toujours aussi bon.


The Avener aura été notre grosse surprise de Solidays en juin dernier. Le côté assez commercial de ses titres nous laissait penser que son live serait assez fade. Mea Culpa, c'était juste genial. 
La barre était donc assez haute pour cette nouvelle représentation, en dj set cette fois. Eh bien c'etait toujours aussi bon. L'ambiance peinait à se faire ressentir en ce vendredi soir mais c'est à croire que tout le monde attendait l'énergie communicative du jeune niçois. Si vous avez l'occasion de le voir, ne la manquez pas ! 



Quel plaisir de retrouver Darius, au même endroit qu'au Believe, un an plus tard ! Quasi à la même heure, à croire qu'il est abonné au warm up, et pour cause. Le soleil se couche à peine que les bras des festivaliers n'en finissent pas de s'agiter. L'ambiance est à son comble à 20h30. Darius a le sourire aux lèvres (comme tous les artistes qui se sont produits durant ces deux jours d'ailleurs. Beau à voir!), le public est conquis. Le Dj fait son petit bout de chemin dans le milieu de l'electro, lentement mais très sûrement ! Prometteur le petit. 



Quant à Breakbot, en compagnie d'Irfane, leur nom n'est plus à faire. Le public, déjà bien en forme durant Darius, continue de se dandiner sur les sonorités funky. Baby, we are yours
Entre groove et électronique, ce dj set aux allures de soirée disco en séduit plus d'un ! Dont nous ! 




Et vous, vous étiez aussi au Acontraluz ? Quels ont été vos artistes favoris ?


& pour les amoureux du parvis du MuCEM, le week-end prochain c'est au tour du sport d'envahir le lieu avec le festival Urban Élément ! Retrouvez le programme par ici

Julie 

0 petits mots...:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot...

 

Facebook

Instagram

Promo Sailsquare - 3 jours à naviguer entre les Iles d'Hyères