The Dø, c'était fou.

Nasser, Metronomy, Believe in Marseille, Solidays, Acontraluz, Positiv Festival, Marsatac... Cette année aura été riche en concerts. On le constate à chaque live, être une bête de scène n'est pas inné chez tout le monde. Tout donner à son public, le faire vibrer, transpirer, le transporter hors des sentiers battus dans ses albums, rares sont ceux qui réussissent l'exercice. Le 5 décembre 2014, 22h45, The Dø se classe officiellement dans le TOP 3 de mes meilleurs concerts.

Après trois ans de silence, The Dø fait son retour gagnant avec "Shake Shook Shaken" fin septembre. Coup de coeur immédiat. Je l'écoute en boucle. Avec ce 3e album, Dan & Olivia prennent un virage électro, s'inspirent parfois même du hip-hop et dérapent avec brio. Début octobre, La SAS Concerts annonce la venue de The Dø à Marseille. Deux mois plus tard, je trépigne d'impatience, dans le froid, devant la salle de concert de l'Espace Julien...




Après une très belle première partie assurée par Sage, les premières notes du duo indie-pop-électro retentissent. Le conte commence avec "Keep your lips sealed". Olivia, tel un chaperon rouge dans sa combi’, nous transporte dans l’univers onirique du groupe. Sa voix est envoûtante, son énergie débordante. Dan passe d’un instrument à un autre avec une agilité déconcertante. Pas de doute, même après leur séparation, le duo franco-finlandais continue d’être une combinaison gagnante. Sans compter leurs deux musiciens, eux aussi au top. La mise en scène est également très bonne. Des rayons lumineux, des jeux d’ombres… Rien de tel pour créer une ambiance rétro-futuriste.  





Interactions avec le public tout au long du concert, mains en l'air, deux rappels... Vous le constaterez dans la video à la fin de l'article, l'ambiance était bouillonnante. Et c'est bien ça, le secret d'un concert réussi. La salle de l'Espace Julien se prête parfaitement à ce genre de lives intimistes.
Le duo dégaine tous les titres de son nouvel album, électriques et puissants. Mention spéciale pour le planant "Sparks", mon morceau préféré de l'album. Après le premier rappel, les morceaux de "Shake Shook Shaken" se mêlent aux anciens albums. Impossible d'échapper au mythique "On my Shoulder", commençant par une magnifique version acoustique. Les adaptations aux lives comme sur l'explosif "Slippery Slope" sont nombreuses, le groupe sait prendre des risques. Et ça aussi, c'est la clé de la réussite d'un concert.


Le WTF de la soirée 

Durant deux heures, The Dø nous aura fait "Shake Shook Shaken" notre body. On ressort de ce concert complètement fou totalement sous le charme. 
La tournée se poursuit en Belgique, Suisse et même Australie. Une date est prévue en mars à Paris. Je ne peux que vous conseiller d'aller les voir en concert.
Et si vous êtes en manque d'idées cadeaux, pourquoi ne pas glisser "Shake Shook Shaken" sous votre sapin, décidément un des meilleurs albums de l'année !

Post actualisé : Pour le bien de vos yeux, les photos ont été remplacées par celles de leur passage à Marseille, à la Fiesta des Suds le 17 octobre 2015.

Julie


2 petits mots...:

  1. Je retrouve dans tes mots l'ambiance du concert parisien. Ça me donne envie de réécouter l'album, même plus peur de l'avoir en tête jusqu'à demain matin :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurai été sur Paris, je pense que je serai volontiers retournée les revoir tellement c'était bien !

      Bonne ré-écoute :)
      Julie

      Supprimer

Un petit mot...

 

Facebook

Instagram

CODE PROMO : Boite photo EMB