Yes, we BELIEVE IN MARSEILLE

A Marseille, on fêtait la musique avant l'heure. Vendredi 20 juin, dès 16h, le rendez-vous était donné #AuPiedDuMucem pour le lancement de la première édition du festival Believe in Marseille.
Un cadre de rêve, une programmation audacieuse, une com' graphiquement très alléchante... Ca donnait déjà envie sur le papier (ou ordi). Mais une fois sur place...

|ATTENTION : cet article comporte les PLUS BELLES photos de toute l'histoire d'EMB. M.E.R.C.I Céline !!|
Couronnes de fleurs Sweetbilitis (dont je vous parlais déjà ici) et kimonos donnent le ton de ce festival. Un Coachella Marseillais en somme.
L'esplanade est immense et se termine face à la mer. Mais avant cela on croise le stand de couronnes de fleurs, de coiffures par Blow Up, de fringues par nos chouchous Triaangles. On s'attarde aussi devant les oeuvres que sont en train de réaliser les graphistes sous nos yeux. Mention particulière à Tabas, connu pour ses réalisations pour Marsatac et Mix en Bouche, qui est un artiste marseillais que j'aime beaucoup et que j'ai été ravie de voir à l'oeuvre.
Côté food, on déguste les plats concoctés par les chefs de Gourméditérranée parmi lesquels on trouve Lionel Levy de l'Intercontinental ou encore Sylvain Depuichaffray (je cite Laury WWT : "Julie, tu ne peux pas partir de Marseille sans avoir goûté ses pâtisseries !).










w/ Laury WWT

w/ Céline notre hyper méga super photographe



Mais parlons du gros du festival : la musique ! Une line-up électro pop avec de grosses têtes d'affiches comme MGMT, Lemaitre, La Femme mais aussi des DJ locaux qui avaient été sélectionnés en mai dernier lors d'une soirée de casting au One Again.
Pour ce festival, j'étais accompagnée de Céline, mon amie d'enfance, notre photographe occasionnelle et également la graphiste de notre super logo. Pour la petite histoire, Time to Pretend de MGMT est un peu mythique entre nous. Depuis 2008, dès qu'on l'entend, on se remémore cet été qu'on a passé au Lac de Sainte Croix où on écoutait toujours Time to Pretend sur la route. Bref. Donc quand j'ai vu que MGMT passait à Marseille, je ne me voyais pas y aller sans elle. (Et en plus, le truc super cool, c'est que grâce à elle, on a les photos les PLUS BELLES de toute l'histoire d'EMB !!).


Arrivées, vers 19h, on se met dans l'ambiance avec le son de Buried Birds.
Vient ensuite La Femme. Depuis 2013, le groupe explose. A l'affiche de tous les festivals de l'été (ils sont à Solidays dimanche et nous aussiii!), ils remportent une Victoire de la Musique cette année. Entièrement méritée puisque les rockeurs électrisent la scène marseillaise jusqu'à motiver le public à faire la queue leu leu (true story!). Les paroles sont drôles, les membres du groupe complètement barrés.
Le bordelais Terence aka Darius prend ensuite le relais. Le soleil se couche. Un set électro idyllique.
Puis, après de longuees minutes de mise en place de la scène, MGMT apparaît. Le live commence par Time to Pretend. Autant dire qu'on était en folie ! Les grands classiques du groupe se mêlent au nouvel album que je n'avais pratiquement pas écouté mais qui est vraiment cool. Le fond est psychédélique. Les voix font étrangement penser à celles des Beatles. Les mecs donnent tout pour Kids, l'avant-dernière chanson du live. On regrette juste qu'ils n'aient pas donné la même énergie pour tous les titres joués durant 1 heure. Mais qu'importe, maintenant on peut dire qu'on a en ENFIN VU MGMT et Time to Pretend nous rappellera le Mucem en plus du lac de Ste Croix !
Lemaitre clôt cette première soirée de festival. Le duo indie-electro norvégien est fortement influencé par Justice, et ça se sent. Un live frais parfait pour terminer la soirée.














Une jolie première soirée dans un cadre parfait. L'organisation, au top.
En voyant MGMT programmé, je pensais que la soirée serait vite complète. Mais le prix des places (et le match de l'équipe de France ce soir là...) a dû en refroidir plus d'un. Les absents ont toujours tort. Mais grâce à eux, on a pu avoir La Femme, Darius, MGMT, Lemaitre rien que pour nous !
Le festival se terminait le dimanche au petit matin avec une programmation tout aussi sympa, très techno et avec apparemment plus de festivaliers.
Bravo aux organisateurs. We Believe in Marseille thanks to you !



Julie

Photos, toute reproduction interdite : (c) Céline Collomb

8 petits mots...:

  1. Han ! Mais ça avait l'air tellement cool <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ça l'était ! Il faut dire que le temps était vraiment avec nous pour donner cette ambiance à la Coachella :)

      Tu viens à la prochaine édition ? ;)
      Bisous,
      Julie

      Supprimer
  2. Très bon reporting qui nous met dans l'ambiance et nous fait regretter de ne pas y être allé. Les photos sont supers. Merci de m'avoir fait découvrir ce festival. C'est sûr, je serai des vôtres l'an prochain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ton commentaire !

      A l'année prochaine alors ;)
      Julie

      Supprimer
  3. Merci pour ces belles photos qui me font dresser les poils sur les bras et me replonge dans cette ambiance magique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil :)
      On doit toutes ces belles photos à Céline ! Le reste des photos se trouve sur notre page facebook si tu veux encore plus prolonger le festival...

      Bises,
      Julie

      Supprimer
  4. Salut les filles, Wahou les photos sont magnifiques ! c'était trop cool La femme et Darius <3 jsuis amoureuse :) bisettes !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, gros découverte pour la Femme ! Je les ai revu dimanche à Solidays, et vraiment, ils sont faits pour la scène ! Darius était très cool aussi !

      Bisettes !
      Julie

      Supprimer

Un petit mot...

 

Facebook

Instagram

Pinterest En mode bonheur