Embarquement immédiat : EMB t'emmène en croisière !

Ca y est, l'automne est là. Et dire qu'il y a un mois pile, le 10 septembre dernier, Anouk et Lauranne prenaient quelques jours de vacances... Et partaient en croisière ! Retour sur cette semaine entre copines.


Alors oui, c'était avec Costa, mais non, on ne s'est pas échouées.
On vous met dans l'ambiance :
"- Ben alors les filles, vous vous êtes trompées de croisière ? Y a que des vieux ici !"
Ah... Oui. En effet. La moyenne d'âge est de 60 ans bien tassés. Pas grave, on sent qu'on va bien rigoler (surtout sur la piste de danse... Si on avait pu filmer...) !

Retour en images et en commentaires sur 6 jours de découverte entre visites, jacuzzi, bouffe de rêve, mal de mer et fous rires !

Jour 1 - Marseille

16H. Nous arrivons sur le bateau et sommes accueillies par l'équipage ultra souriant... mais aussi un violoniste, qui joue un air étrangement similaire à celui de Titanic, quand le bateau coule lamentablement et que l'orchestre jouent en attendant... Bref. Première d'une longue, très longue série de photos souvenirs (10€ la photo, autant vous dire qu'on les a toutes cherchées mais jamais achetées !). On nous accompagne jusqu'à notre cabine, on nous explique rapidement quelques consignes et on nous encourage (déjà !) à aller tester le buffet de bienvenue. Et comme nous ne sommes pas des filles contrariantes, ni une ni deux nous voilà installées sur le pont principal, armées d'un mille-feuilles et d'une salade de fruit (on attaque "léger", voyez). Ça commence bien !


Jour 2 - Cagliari

8H. On débarque à Cagliari, capitale de la Sardaigne. Il fait super beau, super chaud mais... c'est un peu une ville fantôme que l'on découvre. On comprend que les magasins ouvrent en fait vers 16h/17h, et qu'en attendant les gens se cachent, font la sieste, on ne sait pas mais ne sont pas là en tout cas. Drôle d'ambiance. Petite visite de la Citadelle, puis déambulation au hasard des rues (comme souvent lors de nos escales haha on est des aventurières ou pas ?!) pour découvrir les jolies façades colorées et les balcons très typiques.













Jour 3 - Tunis

8H again. Nous voilà à Tunis. Prêtes à mourir de chaud et boire du thé à la menthe les pieds dans l'eau ou sur un toit de la Medina. Sauf que... Désillusions/Gros bad en arrivant sur le pont. Le ciel est noir, il pleut des cordes, et les éclairs sont énormes. On s'imagine sous l'orage. Deg. Mais heuuureusement, le temps se lève, on abandonne les impers. Avec Khaled (on n'a pas fait exprès, on vous promet !), notre super taxi driver fan de TUC et de musique très... locale, on part à la découverte de cette ville que nous ne connaissons absolument pas. 
Premier arrêt à Sidi Bou Said, petit village très touristique aux allures de ville grecque. A chaque détour de ruelle, toutes les maisons sont blanches aux volets bleus (le blanc contre la chaleur, le bleu contre les moustiques), et sont agrémentées de bougainvilliers. Superbe. Et, surplombant les plages, la vue est juste magnifique. On a seulemennt regretté que ce ciel encore gris gâche un peu le paysage. Pour les fans de Patrick Bruel et les autres, vous pourrez aller déguster un thé à la menthe au célèbre café des délices (Yalil yalil) !












Deuxième arrêt à Carthage, réputée pour ses ruines, puis petit tour dans les beaux quartiers tunisiens pour revenir au port par La Goulette.

Notre limousine avec chauffeur



Jour 4 - La Valette

7H (aïe). Escale dans notre ville coup de cœur : La Valette, à Malte.
On nous avait conseillé de nous lever (indécemment tôt) pour admirer l'entrée dans le port... Wouooowww (sic) ! On est tout de suite dans l'ambiance ! La ville fortifiée revêt une dimension complètement hors du temps. On avale notre petitdéjeunertropcopieuxmaisoùestpassénotreculpabilité? et on descend pour profiter de cette escale qui s'annonce mémorable. On commence la visite avec la montée d'un bon milliard de marches pour atteindre les jardins suspendus et admirer la vue sur la ville. On continue, on se perd un peu dans les rues. De très beaux bâtiments, de jolies petites places et beaucoup de monde en terrasse...
Puis balade au gré de ruelles, là ou le vent nous porte (c'est beau hein..). Visite de la vieille ville, déjeuner dans un resto juste TROP BON. Un burger et une focaccia pour 7€, ça nous change d'Aix hum !
Puis visite de l'Hopital des Chevaliers... Qui se révéla être un gros moment de fous rires. Un château lugubre, un silence de mort, des lanternes aux murs comme seul éclairage, et des statues en armure à chaque détour d'un escalier. Lauranne flippait à mort, c'était tellement drôle. Mais cette visite nous a beaucoup appris, sur les chevaliers de l'Ordre de Malte et l'organisation de cet hôpital atypique.

En bref, on a beaucoup aimé Malte. Tellement qu'on a pas vu le temps passer et qu'on a du revenir au bateau en courant pour ne pas être laissées sur le quai haha. 




Oui, on a monté tout ça A PIEDS ! Faut éliminer les pancakes du petit dej'...











Jour 6 - Palerme

Ahhh  la Sicile, la mafia, toussa toussa.... Nous voilà donc arrivées à Palerme sous un magnifique soleil. Anouk, depuis le début de la croisière, n'avait qu'un objectif : voir les fameuses catacombes, avec des momies et des crânes partout (Oh yeah !) Mais voilà, nous nous munissons d'un guide et là...Les catacombes sont totalement à l'autre bout de la ville, et vu la circulation, on risque d'y passer la journée. 
Oui parce que la circulation, parlons-en... Les italiens quoi. Et les siciliens sont peut-être même pire. Et que ça hurle, que ça klaxonne, que ça crame les feux rouges et les stop, bref la folie. 
Sinon, après avoir traîné un petit peu, nous voilà embarquées dans un petit train pour touristes afin de faire le tour de cette ville, qui au premier abord ne nous a pas franchement tapé dans l'oeil. Rues étroites, très bruyantes, sales. De jolis bâtiments mais clairement, la pauvreté se retrouve à chaque coin de rue, rien n'est entretenu et de magnifiques façades tombent en ruines. Cette ville mérite sûrement qu'on lui prête attention et qu'on y passe du temps pour la découvrir, mais en une journée c'est vrai que c'est parfois difficile de se faire une idée. 
Heureusement, il y a aussi eu de jolies découvertes, comme la Cathédrale, dont les plafonds étaient juste magnifiques, ou encore l'Opéra avec ses sculptures impressionnantes. 
Et nous sommes reparties avec des magnets de mafieux, certainement les plus kitchs au monde!








Jour 7 - Ajaccio

Nous arrivons en Corse... sous un temps breton.
Et oui, la pluie est de retour. On se voyait déjà bronzant sur la plage d'Ajaccio, et partant à la découverte des îles sanguinaires.. Bah c'est loupé ! Les rues d'Ajaccio sont plutôt désertes, il pleut et c'est dimanche quel bol. Heureusement, on trouve quand même du bon saucisson, des terrines & des canistrellis à rapporter. Finalement, on pourra aussi profiter des journées du patrimoine, et direction la maison de Napoléon pour une visite gratuite, et vraiment sympa au final.








Le soir suivant, et bien... Heureusement nous n'avons pas de photos. Vent force 7, mer démontée, Anouk agonisante sur le lit à cause de la houle, Lauranne tentant désespéramment de boucler la valise entre deux hauts-le-cœur.  Bref la cata, bien heureuses de retrouver la terre ferme de Marseille le lendemain!

Mais en résumé, la croisière, même avec des vieux, le mal de mer ou de la pluie, c'est quand même super chouette.


Anouk

6 petits mots...:

  1. Réponses
    1. Oui ça a été une semaine bien remplie, beaucoup de souvenirs ;)

      Anouk

      Supprimer
  2. Récit bien fidèle à la réalité... même si je déplore l'absence dans le récit de Ted, de Cesar je sais plus quoi, d'Ashley, et de Stone et son "Autoroute A6 de mari". Et par dessus tout pas un mot sur vos supers compagnons de table... mauvaises filles va...!!!! ça mériterait que je sorte vos photos dossiers, je suis sûre que ça ferait beaucoup rire tous vos lecteurs !!!! bisous les girls!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha Laurène, si on devait tout raconter je crois que l'article ferait 6 pages ! C'est vrai que nous avons été gatées niveau compagnons de table... Mais je ne te remercie pas de nous rappeler cette superbe chanson Autoroute A6, je vais encore l'avoir dans la tête ! Et garde les photos dossier merci hihi. Gros bisous !

      Anouk

      Supprimer
  3. Bien les photos ! surtout celle de la limousine mdrr

    RépondreSupprimer
  4. Ca fait rêver! Un petit plus pour Tunis, et la Sicile! Iesère qué vous né vous êtes pas faites embarqué par la mafia Ma qué!

    RépondreSupprimer

Un petit mot...

 

Facebook

Instagram

CODE PROMO - EN VOITURE SIMONE